Comment faire un escape game à la maison

Comment faire un escape game à la maison

Il nous est souvent arriv√© de vouloir animer un jeu aupr√®s de ses amis et de cr√©er un moment unique entre le game master (ou le ma√ģtre du jeu) et les joueurs . Toute occasion est bon pour faire un escape game et le faire vivre √† ceux qu’on aime. Mais devant une montagne de travail, nous allons vous √©claircir un petit peu pour vous montrer Comment faire un escape game √† la maison.

Avant de commencer, si vous ne savez pas ce qu’est un escape game, nous vous invitons √† aller voir la d√©finition ici.

Aménager sa maison pour faire un escape game
Am√©nagez votre maison, cr√©ez une histoire et endossez le r√īle de ma√ģtre du jeu pour faire jouer un escape game √† la maison

Cr√©er soi-m√™me l’escape game

Il peut √™tre une √©tape importante et tr√®s ludique de vouloir cr√©er soi-m√™me son escape game. Ultra personnalisable, possibilit√©s de mettre toutes les √©nigmes que l’on souhaite et toutes les fourberies inimaginables !

Créer la trame du scénario

Comme pour un film, un livre etc… Dans un escape game il faut savoir o√Ļ aller. C’est pourquoi nous vous conseillons de trouver votre th√®me d’escape game, puis de d√©buter votre sc√©nario.

Prenez des post-it, et √©talez-les de telle mani√®re √† relier votre histoire (comme un enqu√™teur digne de Sherlock Holmes). Ainsi, vous pourrez facilement suivre la logique de l’histoire et pouvoir, √† l’aide des post-it, int√©grer un √©l√©ment ou interchang√© d’autres √©l√©ments de l’histoire.

Composition d’une histoire

Le schéma narratif est toujours composée de cette manière :

  1. La situation initiale (qui, quoi, o√Ļ, comment)
  2. L’√©l√©ment d√©clencheur ou perturbateur (un √©l√©ment vient changer le sens de l’histoire)
  3. Le déroulement (les différentes péripéties vécues après cet élément déclencheur)
  4. Le dénouement (la solution au problème est trouvée)
  5. La situation finale (le r√©sultat de tout cela, qu’arrive-t-il finalement ? Qu’a permis le d√©nouement ?)

Cliquez ici pour avoir plus d’informations sur les sch√©mas narratifs.

Nous vous conseillons de commencer par le but final pour d√©rouler jusqu’au d√©part. Par exemple s’il faut retrouver le chimiste fou, commencez par ce but, puis imaginez comment il aura pu dispara√ģtre et o√Ļ, ce qui donne la solution pour le retrouver, puis remonter pour faire le d√©roulement etc…

Ecrivez le scénario de votre escape game
Ecrivez le sc√©nario, l’histoire de votre escape game √† th√®me.

Ecrivez les énigmes.

C’est maintenant le moment d’√©crire les √©nigmes. Sur chaque √©l√©ment de l’histoire, vous pouvez rajouter une √©nigme. Un escape game comporte en g√©n√©ral entre 5 et 10 √©nigmes, pas besoins d’en faire trop.

Les diff√©rents types d’√©nigmes

Il y a les √©nigmes o√Ļ vous devez trouver un √©l√©ment : elles vous donnent l’acc√®s √† un endroit o√Ļ vous pourrez continuer. Elle sont souvent en message cod√©, message √† trou ou ambigu, plan, √©nigme d’intuition.

Ensuite, vous avez les √©nigmes casse-t√™te. Ces √©nigmes sur papier ou avec des objets (allumettes, c√Ębles…) vous d√©bloquent une solution, un m√©canisme. Elle peut tr√®s bien correspondre √† des aiguilles d’une horloge √† tourner pour ouvrir une porte. Elles peuvent √™tre des lumi√®res qui s’allument √† diff√©rents endroits et forment des chiffres, ou un mot.

L’√©nigme texte. Bas√© sur la logique de lecture, en lisant un texte avec l’histoire d’une personne vous pourrez comprendre des choses dans votre escape game. Par exemple, l’histoire nous raconte que le personnage cherch√© est all√© √† Moscou l’√©t√© dernier. Lorsqu’on va voir Moscou sur une carte du monde affich√©e, on y d√©couvre une fen√™tre cachant une cl√©.

Nous avons aussi l’√©nigme math√©matique, tr√®s simple et utile pour nous donner un code de cadenas.

Il y a √©galement les √©nigmes leurres. Celles qui ont tout l’air d’une √©nigme sur le papier, mais qui ne servent √† rien √† part faire ralentir le jeu. On les aime bien celles-ci nous ! ūüėČ

Il existe pleins d’autres types d’√©nigme. Si cela vous int√©resse, ce sujet pourra √™tre trait√© dans un autre article, d√ģtes-le nous en commentaire.

O√Ļ trouvez les id√©es d’√©nigmes ?

Alors, pour cela √©veillez votre curiosit√©. Allez chercher dans des livres, dans des almanachs d’√©nigmes ou sur internet.

Nous vous conseillons le site Scape.Enepe.fr qui contient de tr√®s bons √©l√©ments sp√©cialis√©s en escape game et avec un contenu bien d√©taill√© et technique. Pinterest aussi pourra vous servir, car ce r√©seau social regorge d’informations.

Vous pouvez maintenant imbriquer les √©nigmes entre-elles pour cr√©er un escape coh√©rent. Attention, la coh√©rence est la plus difficile √† cr√©er dans un escape game. Nous avons √©norm√©ment fait cette erreur en d√©butant et nous continuons parfois √† la faire. Car ce qui est clair dans notre t√™te, ne l’est pas forc√©ment dans celle des autres. Test donc votre escape game.

Vous êtes prêts ?

Vous √™tes ainsi pr√™ts √† le faire tester et √† amuser tout le monde… Non en fait, pas tellement, il nous faut des √©tapes suppl√©mentaires. Celle de devenir Game Master, la personne qui fera vivre l’escape game en temps r√©el pour qu’il tienne le temps que vous avez d√©fini.

Si vous ne savez pas ce qu’est un game master, d√©couvrez le ici.

Devenir Game Master

Dirigez l'escape game en étant Game Master
Le Game Master ou Ma√ģtre du Jeu va mener l’escape game et contr√īler son bon fonctionnement aupr√®s des joueurs.

Vous pouvez √™tre game master, sans avoir cr√©√© l’escape game…

Vous pouvez √™tre game master, sans avoir cr√©√© l’escape game, ce n’est pas un probl√®me. D’ailleurs, la plupart des game master professionnels n’ont pas cr√©√© l’escape game (puisque leurs commerces appartiennent parfois √† des cha√ģnes.)

En effet, vous n’avez peut-√™tre pas le temps, pas l’envie de le faire vous-m√™me (car c’est une partie passionnante au d√©part quand il faut cr√©er l’id√©e, mais quand il faut la mettre en forme, c’est souvent plus compliqu√© et moins passionnant.)

C’est pourquoi, sur notre site JEEK – jeuxetescape.com, nous vous proposons des escape game √† imprimer avec toute la partie d’avant (histoire, mise en forme, √©l√©ments d’ambiance, guide pour le Game Master).

D√©couvrez nos escape game pour joueurs adultes : Le braquage de la banque ou La potion d’Harry

Découvrez nos escape game pour enfants : Les pirates ou Supér-héros (à venir)

Adopter l’histoire

Toute l’histoire, cr√©√©e avant par vous-m√™me ou par le cr√©ateur du kit d’escape print que vous avez obtenu, doit √™tre adopt√©e par vous, le Game Master.

En effet, comme un ma√ģtre du jeu au jeu de r√īle qui lit tout un livre pour conna√ģtre les tenants et aboutissants de l’histoire et pouvoir emmener les joueurs o√Ļ il le d√©sire en gardant l’objectif final en t√™te et pouvoir improviser. Le r√īle du Game Master est identique.

N’ayez pas peur, un escape game est beaucoup plus facile √† ma√ģtriser qu’un jeu de r√īle et de plus vous n’avez pas besoin de conna√ģtre tout par cŇďur. Seulement, vous devez savoir, lorsque des joueurs sont bloqu√©s √† une √©tape, les d√©bloquer en leur donnant plus d’indices, ou √† l’inverse, lorsqu’ils sont trop rapides, leur mettre des b√Ętons dans les roues avec des messages ambigus

Si le th√®me vous pla√ģt, si vous avez compris l’histoire et les √©nigmes, alors il sera simple pour vous de faire vivre l’escape game, on en est s√Ľr.

Prendre un r√īle

Un petit bonus pour le game master qui fait vivre le jeu aux individus :

Prendre un r√īle de personnage.

En effet, avoir un r√īle dans l’histoire, rajoute en cr√©dibilit√© expliquant ainsi pourquoi vous √™tes l√†. Vous pouvez √™tre un collaborateur qui veut les aider √† s’en sortir. Un otage qui va bien leur ajouter des obstacles m√™me s’il devra coop√©rer. Une entit√© divine. Un ordinateur. Un savant fou qui conna√ģt toutes les solutions mais les a perdus par amn√©sie et de temps en temps a des reprises de m√©moire. Un opportuniste qui sait les r√©ponses dans son r√īle, mais ne le donne qu’en √©change d’argent ou autre bien all√©chant.

Ne bridez par votre imagination et cr√©ez-le en coh√©rence avec l’histoire.

Créer une ambiance dans la maison

Enfin pour bien faire vivre cet escape game, en plus de la cr√©ation puis de l’impr√©gnation de l’histoire, nous vous conseillons d’y ajouter de la vie, une ambiance.

Voici tous les √©l√©ments utiles pour ajouter de l’ambiance √† vos escape game.

  • Le lieu. Si c’est la maison, c’est la maison. Mais si vous pouvez acc√©der √† des lieux uniques (b√Ętiment d’d√©saffect√©, ext√©rieur, plage ou autre qui serait en coh√©rence avec l’histoire, foncez !)
  • Le d√©cor. M√™me si le lieu n’a pas toujours rapport avec l’histoire. Nous vous conseillons de d√©corer. Des √©l√©ments peuvent se trouver facilement dans les magasins de f√™tes ou √† faire soi-m√™me en DIY. Pour les plus expert et qui n’ont pas peur d’y l√Ęcher de l’argent (plus conseill√© pour les pros) les brocantes et autres magasins de chinage pourront √™tre top.
  • La musique. Comme nous proposons souvent dans nos kits. Une musique d’ambiance en rapport avec le th√®me et un d√©compte rajouteront √† l’exp√©rience de l’escape game.
  • Des personnages non-joueurs. Un peu comme une murder party, d’autres personnages non-joueurs en plus rajouteront souvent de l’int√©r√™t √† l’histoire. Attention de ne pas en abuser inutilement.

Finalement, vous avez donc tous les √©l√©ments pour pouvoir mettre en place un escape chez vous, dans votre jardin o√Ļ ailleurs et le faire vivre aux personnes de votre choix.

Si l’article vous a plus, merci de le commenter et de le partager !

Retour √† l’accueil

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ! :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire